Poster un commentaire

La science du système D à l’époque de la seconde guerre mondiale

Re ti chocos!

Mamy Nelly et Papy Jean

Mamy Nelly et Papy Jean

Dans l’article précédent je vous disais vouloir vous faire partager un docu que j’ai trouvé très instructif et qui pourrait donner des idées…

Alors que j’étais au boulot l’autre soir, j’ai vu des brides de l’émission E=M6 dont le thème était « Le système D à l’époque de la seconde guerre mondiale » et je me devais en rentrant de voir le replay car le si peu vu, ça m’a touchée… parce que tout ce que ma mamy (qui m’a élevée) m’avait raconté, je l’ai en visuel et je réalise encore plus ce qu’elle a vécu, et si tout n’est pas à refaire à notre époque (comme le mode d’alimentation, ils le disent eux-mêmes mais ils n’avaient pas le choix), le système D du recyclage des vêtements par exemple serait à remettre au goût du jour!

Et si j’avoue avoir la nostalgie des années 50-60, voyager encore plus loin dans le temps a éveillé mon intérêt pour cette époque… Mamy m’avait un peu rebutée là dessus à force de me faire lire des livres comme Sven Hassel mais je comprends (certes un peu tard, désolée mamounette) pourquoi elle tenait tant que je comprenne qu’elle fût sa vie à cette époque…

Alors une tendre pensée à ma mamy Lilly, mon papy Jean et à tous ceux qui ont vécu cette terrible époque… Et merci à M6 pour cette émission et réveiller nos consciences…


Poster un commentaire

#DIY #RECUP Gommage maison

Oyé chocos!

Réduction des déchets! Réduction du ticket de caisse…

Je vous propose un DIY dont je suis loin d’être à l’origine mais que l’on a parfois tendance à oublier et pourtant… En attendant d’avoir un placard d’aliments 100% français, j’utilise (of course!) ce que j’ai sous la main (Je ne peux pas me permettre de jeter ce que j’ai non plus!)

J’ai, par exemple, il y a quelques temps, abandonné ma Senseo… pour raison économique et abus de consommation de kawa… (je l’ai passée à une amie en panne de kawa machine…). J’ai investi dans une toute petite cafetière 6 tasses à moins de 10€ et un paquet « normal » de café moulu… Cependant pendant l’ère Senseo, je récupérais déjà le marc de café pour réaliser ce gommage maison…

Riiiien de plus simple!

gommage maisonFaire à vue d’oeil en fonction de la consistance voulue

  • Marc de café
  • Miel (environ 1 CàS)
  • Eau de rose

On touille et on se frotte avec sous la douche!!! (par ailleurs, sachez que le marc de café est excellent pour l’entretien de vos canalisations)

Qui dit mieux?

Bisous bisous


Poster un commentaire

Réaménagement du salon/séjour/chambre en coin nuit/salle de sport

Aujourd’hui c’est déménagement!

Non non je ne change pas d’appart mais depuis un moment je parle de faire de mon espace de vie un espace encore plus minimaliste afin d’avoir aussi la place pour en faire ma salle de sport!

A plusieurs reprises j’ai pensé à m’inscrire en salle (il y en a une qui vient d’ouvrir à 19.90/mois) en prétextant que si j’arrête de fumer, j’aurais largement de quoi me l’offrir… Seulement… entre l’appréhension de vite ne plus y aller faute de temps (excuse bidon), le regard des autres (facile de dire on s’en fout mais bon…) et entendant souvent les gens avoir du mal par la suite à se désengager de ces salles, et surtout, je dispose de pas mal d’outils pour le faire à la maison, autant le faire chez soi, tranquille, quand je veux, comme je veux!

Je pourrais prendre des photos pour vous montrer à quoi ressemble mon espace mais je vais être franche, ça ne ressemble pas à grand chose : je dois faire la peinture depuis mon arrivée mais les 3 mètres de hauteur me découragent (surtout pour le plafond et l’appréhension de me casser le dos). C’est un petit 15m2 (à vue d’oeil), avec une grande baie vitrée (cassée à plusieurs endroits datant d’avant mon arrivée et je négocie depuis des mois avec mon assureur…). Bref pas évident à aménager qui plus est!

Actuellement il y a :

  • Mon lit banquette en fer noir Ikea mais je songe depuis mongtemps lit ikeaà acquérir un matelas futon
  • #Home Customiser mon secrétaireMon sécrétaire multifonction que je vous ai présenté récemment : au niveau de la porte abbattante le bureau, les 3 tiroirs dessous en fonction commode (lingerie, tops, pantalons) le reste dans mon petit placard sur cintres et sur les étagères du dessus toute ma paperasse rangée
  • Un meuble TV avec (bien sûr) ma télé et mon décodeur (je ne peux pas le voir en peinture, un meuble en verre poli attirant la poussière comme un aimant!)
  • Une table et 4 chaises
  • Un chevet
  • 3 tables gigognes

Ce qui va changer :

  • A partir de maintenant, on mange dans la cuisine! : Bye bye la vilaine table déjà en place, on y met celle du séjour!. On se concentre sur son assiette, sans télé mais pourquoi pas un peu de musique? Qui plus est : Moins de pas, moins de risque de salir…
  • Bye bye saleté de meuble télé!!! Je le donne à qui le voudra! Je pose ma télé sur mon secrétaire le temps de trouver un bonne âme pour me l’installer au mur…
  • Les tables gigognes iront dans l’entrée

Il reste ainsi dans mon nouvel espace : mon lit, mon secrétaire et mon chevet!


Poster un commentaire

Projet DIY : un secrétaire multifonction

Re!

#Home Customiser mon secrétaireBon, comme le moral est en berne à cause de mon dos… et que de toute façon le sport n’est plus à l’ordre du jour pour quelques temps, je vais penser à autre chose… comme ce secrétaire que j’ai déniché il y a quelque mois sur le bon coin pour 20 petits euros…

Ma condition physique ne me donne pas la possibilité de m’agenouiller pour me mettre à poncer et peindre mais parlons du projet minimalisme qui me tient à coeur : moins de bazar, libérée de l’encombrement, faire place nette autour de moi donc dans ma tête…

En fait, concrètement, vivant dans un deux pièces dont la chambre est évidemment occupée par ma fille, je dors dans le séjour. Cette pièce a donc plusieurs fonctions : séjour, chambre, bureau… et salle de sport, enfin la dernière c’est mon projet. Donc il va de soit qu’elle doit être aérée, fonctionnelle et agréable à vivre. C’est beaucoup demandé pour 15m² et ce n’est pas faute de me torturer l’esprit parce que l’agencement est merdique : pas de coins (portes, placard, radiateur…).

A l’heure actuelle, ce secrétaire me sert de camouflage de bordel en tout genre. Mon projet est donc d’en faire réellement mon bureau avec la partie supérieure. Les 3 tiroirs du dessous comme commode. J’aimerais me débarrasser du meuble télé (et trouver une bonne âme pour m’installer mon écran au mur), au dessus de mon secrétaire (afin de poser ma box dessus).

Pour la touche perso, je vais peindre ce secrétaire en rose Baby Doll…

Transformation en images dans quelques jours.

Poutoux!


2 Commentaires

Les changements de la semaine #1

les changements de la semaine #1Ah bah voilà… Je me connecte pour écrire un article et La Minute Linette me provoque avec sa crêperie St Honoré accompagnée d’une photo et je suis complètement chamboulée 😉

Reprenons nos esprits…

Depuis l’acquisition du Livre de Jessica Alba « la vie tout simplement », je suis gonflée encore plus à bloc dans ma croisade d’une vie plus saine et plus simple. (en plus Madame a liké ma photo sur Instagram, me suis sentie à la fois très conne et méchamment flattée).

J’ai décidé d’entreprendre de nouveaux changements et je vais les répertorier à la semaine…

  1. Réduction plus importante des déchets : Du mieux que je peux, je n’ai pas trouvé autour de chez moi la possibilité d’apporter mon contenant pour des liquides (comme on peut trouver au Canada par exemple) tels que les huiles… Mais mon magasin bio a par exemple accepté pour mes céréales et légumes secs que j’utilise leurs sacs papier le temps de la pesée pour ensuite transvaser dans mes bocaux que j’avais avec moi, le papier est retourné sur sa pile. Une dame à coté de moi a approuvé mon geste et a décidé d’en faire autant à partir de maintenant.
  2. Je me débarrasse de mon micro-onde : Je ne l’utilise pas beaucoup et depuis des années on entend que du négatif sur son usage… Je réduis les risques et je gagne en place dans ma cuisine… On s’en débarrasse de manière écolo, pas à la sauvage!
  3. Je rachète (d’occas’) un blender : J’en avais un que j’ai achevé mais je l’avais remplacé par un extracteur de jus. Il me manque cruellement pour mes smoothies du matin
  4. Musculation du dos en complément du running : Hier j’ai croisé un ami kiné qui certes me félicite de mettre mise à courir mais m’a mise en garde pour mon dos. Il me préconise d’alterner running avec gainage et/ou natation. Y a plus qu’à m’initier
  5. Taper du poing sur la table enfin le bureau à propos des plateaux repas : Malgré l’avoir déjà signalé, on continue à me le mettre en systématique au boulot. En plus de les déclarer aux impôts, je finis toujours par le prendre.
  6. Réorganiser ma cuisine : de manière plus pratique et ludique afin de me donner envie de m’y attarder et cuisiner
  7. Vendre l’inutile : J’ai beau faire le vide tous les 6 mois, j’en ai encore trop. L’argent gagné sera mis de coté pour refaire ma garde robe plus tard.

Bref, semaine chargée mais j’en profite puisque demain j’attaque ma petite semaine de travail, j’aurai plus la tête à ça!

Bon dimanche les petits chocolats!


3 Commentaires

Livre : Jessica Alba « La vie tout simplement »

Jessica Alba La vie tout simplementPiou piou piouuuu…. En traînant à Art & Livres à Grasse au rayon bien être, je suis tombée sur le livre de Jessica Alba « La vie tout simplement »…

Ce livre m’a cligné de l’oeil parce que primo, j’adore cette actrice, deuxio, le titre reflète mon objectif de vie… Ce qui m’embête c’est qu’il n’existe pas en ebook…

Mais le lendemain, en me promenant, ma fille m’a perdue et je l’ai retrouvée à la sortie du magasin… le livre à la main. Trop chou!

J’ai commencé à le feuilleter et une chose est sûre, l’image que j’avais de cette actrice est fidèle à son livre. Je viens de trouver une nouvelle alliée dans ma quête à une vie plus douce.

Je partagerai avec vous certains extraits. Cependant, si vous souhaitez l’acquérir :

Jessica Alba : La vie tout simplement. Collection Marabout ISBN 978-2-501-09960-B 16.90€Jessica Alba la vie tout simplement sommaire


Poster un commentaire

Voyager léger

image

Et bien voilà… Nuit au boulot puis direction aéroport de Nice pour Paris avec l’espoir que les contrôleurs aériens ne reconduisent pas leur grève demain…
Je suis sur mon téléphone donc je ne vais pas m’étendre côté blabla…
Voici ma manière de voyager light pour le week-end. Tout tient dans mon sac ouf !
Je donnerai le détail en rentrant lundi… Ou demain si l’avion ne décolle pas…
Croisez les doigts !
Bibi tout le monde !


Poster un commentaire

Le téléphone

Hello mes chocolats!ringing-cell-phone-clipart-jixgj8EiE

 Aujourd’hui j’aimerais partager avec vous l’un des sujets du thème minimalisme qui me semble important pour entamer cette route vers la sérénité.

En règle générale, quand on parle minimalisme on pense aussitôt matériel pourtant il existe un encombrement qui, pour ma part, peut pourrir encore bien plus : l’entourage !

La famille, les « amis », les collègues, les voisins… nombreux sont ces petits poisons qui nous pourrissent quotidiennement la vie et nous chargent d’ondes négatives…

1ère étape : Créer une liste (l’art des listes sera aussi un sujet à aborder avec vous par la suite) de toutes ces personnes qui influent négativement sur votre humeur : « amis », collègues….

Il fût un temps, avant que je prenne les choses en main, où pas mal de membres de mon entourage me tiraient vers le bas, j’ai donc sorti une feuille et un stylo, créer 2 colonnes : Problème – Solution

Le sujet « faire le vide autour de soi » étant vaste, je ferai plusieurs chapitres.

Aujourd’hui :

PROBLEME : Le téléphone perso et professionnel (quand j’étais commerciale)  :

Le déclic a été le jour où, bien qu’une acharnée de travail, n’ayant jamais pris de vacances depuis 4 ans, j’ai « osé » prendre 5 jours pour aller respirer en Normandie. Soucieuse tout de même de rester joignable pour l’agence, je reçus l’appel d’un client à 22h (normal hein?) un dimanche soir. Ce client souhaitait me voir le lendemain matin (pour un sujet qui pouvait largement attendre mercredi). L’informant que je n’étais pas sur Paris mais pouvais le rencontrer 3 jours plus tard, celui-ci m’infligea d’un « je vous ai engagé pour gérer mon affaire, vous vous devez de répondre à mes exigences! ».

Oh wait! minute papillon, j’en profite pour faire un aparté : Quoique l’on puisse dire, l’agent immobilier ou son directeur des ventes n’est pas un sale fainéant assis toute la journée derrière son bureau qui attend de nouveaux mandats et se fait du fric en ne foutant rien : un bon négo ira chaque jour prospecter sur son secteur chercher ses clients vendeurs pour répondre à la demande des acheteurs : tirer les sonnettes comme on dit, se faire envoyer balader, prendre cher pour peu qu’un client potentiel ait eu une mauvaise expérience avec un agent véreux… Faire une estimation met du temps, ne se fait pas comme ça à vue d’oeil, il doit analyser le marché, il doit promouvoir les biens en vente, recevoir les acheteurs et étudier leurs possibilités financières, trouver leur coeur de cible, suivre les dossiers avec le notaire, et je ne parle même pas de la flexibilité d’horaires pour être disponible pour un rendez-vous après les heures de travail des clients et rentrer chez soi après 23h.
Non les agents immo ne sont pas tous des requins, et quoique vous pensiez, un bon négo a une charge de travail et de stress assez conséquente et leurs revenus dépendent de la qualité de ce travail, ils sont rémunérés en fonction des signatures chez le notaire, pas aux heures effectuées! Voilà c’est dit!

Bref, revenons à nos moutons. Cet appel, je l’ai trouvé injuste, il m’a énormément contrariée et j’ai pris conscience que je haïssais ce fichu portable. J’ai réalisé qu’en effet, déjà à l’époque, quand mon tel perso sonnait, avant même de regarder qui c’était, je râlais déjà.
J’étais devenue esclave des autres à cause de cet engin!
Il me faudra encore quelque mois à supporter pour me reconvertir beaucoup à cause de cela.

SOLUTION :
Liste non exhaustive mais voici quelques idées

Téléphone professionnel

– Si comme moi à l’époque votre outil de travail est le téléphone, n’hésitez pas à effectuer un message répondeur disant que vous êtes joignables entre telle et telle heure, que vous n’avez pas répondu dans cette tranche horaire parce que vous êtes en RDV, qu’il laisse un message avec ses coordonnées et vous rappellerez une fois dispo. En dehors de ces horaires FERMEZ VOTRE PORTABLE!

Téléphone perso

– CHANGEZ DE NUMERO et réfléchissez bien à qui vous voulez communiquer le nouveau. Ne rentrez dans vos contacts que ceux qui l’ont. Pour les autres, 2 solutions : 1 je mets un Z devant le nom pour me repérer et je les appelle si besoin en anonyme. Ou 2 j’utilise une 2ème carte SIM en prépayé que je n’allume qu’au moment où je le souhaite (j’ai entendu aussi parler de la possibilité d’acquérir un 2ème numéro via une application, faudrait que je mette mon nez là dedans un de ces 4)

– LES DEVIS EN LIGNE : parce que vous recherchez la meilleure offre pour votre assurance voiture. Les gros malins exigent d’abord vos coordonnées avant de vous soumettre leur offre (technique commerciale pour négocier avec vous de vive voix, et vous relancer à plusieurs reprises. Ouep les négos immo aussi font ça mais perso je ne harcelais pas et ça ne m’a jamais empêché d’avoir un bon CA). Je balance mon adresse mail « mia-devis@blabla.com » (oui j’ai des adresses mail en fonction des sujets aussi) et mon ancien numéro de portable qui n’est plus en service. Le seul qui aura mon vrai numéro sera celui avec qui je signerai.

– JE COMMANDE VIA UN SITE et je crée mon compte, je fais bien attention que ne soit pas coché « j’autorise la société Bobo à utiliser mes coordonnées à des fins commerciales »

– VIA CES MÊMES SITES, je décoche aussi l’acceptation d’être informé par SMS des nouvelles offres

-VOTRE MEILLEUR(E) AMI(E) HABITE A 200M? Arrêtez de passer des heures au téléphone, allez prendre un café en terrasse! C’est quand même bien plus agréable non? Oui je vous entends déjà : « mais j’ai mon ménage à faire » ou « j’ai les enfants! » Et bien j’ai envie de vous dire : Faites votre ménage et ensuite allez prendre votre café, ça met autant de temps. Pour les enfants? Passez un bon moment en jouant avec eux ou emmenez les au parc (la cops pourrait vous y rejoindre d’ailleurs…). Ne faites pas plusieurs choses à la fois, vous n’apprécierez pas! Planifiez vos moments plaisirs (et corvées, on n’y échappe pas mais le minimalisme va vous aider).

– VOS AMIS SONT LOIN? Prévoyez votre créneau après dîner par exemple, le petit rituel à jour fixe 1 à 2 fois par mois (pas tous les jours! Qu’auriez vous à vous dire sinon? Ah oui si en effet le beau Georges vous fait de l’oeil depuis plusieurs jours, je comprends ce besoin de faire un rapport à l’instant T mais n’appelez pas toutes les 10 minutes, faîtes-le le soir, tranquillement une fois votre journée terminée!)

– LES COLLÈGUES : Ce n’est pas parce que vous vous entendez super bien qu’ils sont vos amis (y a toujours des exceptions je sais!). Dans mon cas, je suis assez tordue (j’en suis consciente) avec mes 2 cartes SIM dans mon tel dont la prépayée est le numéro affiché sur la liste des employés à appeler en cas d’urgence (oui même avec le métier d’infirmière on doit quand même y passer mais laaaargement moins!). Je n’hésite pas à laisser un message écrit à ma chef, quand je veux passer un week-end « décrochage du boulot », je lui notifie que je ne serai pas joignable jusqu’à lundi midi et je retire ma SIM « boulot ». Nul n’est indispensable (surtout si vous avez fait votre boulot correctement avant de partir en transmettant toutes les données)

– LES RÉSEAUX SOCIAUX : Avec nos supers téléphones Android (mais je n’ai pas un de ceux coûtant un bras mais tout aussi performant), on a tendance à traîner encore plus sur les réseaux et encore plus si les notifications sont actives. Je plaide coupable et ces réseaux, surtout Twitter, peut s’avérer être mon meilleur copain surtout quand les nuits de boulot sont calmes donc longues. J’y cherche mes Twittos déconneurs pour rigoler un peu… Mais (bah oui) je ne reçois aucune notification (sinon mon tel vibrait en permanence, bonjour le stress!). Mes Twitwi savent que si je suis présente la nuit, c’est parce que je suis au taff et que je ne répondrai pas du tac o tac. Désactivez toutes les notifs de vos applications, même si Georges est présent dans votre réseau et vous contacte, faîtes le mariner! Vous n’êtes pas une fille facile! Faîtes vous désirer!!!

– LE TÉLÉPHONE FIXE : Oh bah là, rien de plus simple! Je n’en ai pas! Alors oui j’ai le net à la casa mais j’ai résilié le fixe. Allez, dans 98% des cas on a tous un forfait portable avec appels illimités, pourquoi payer 5€ par mois pour un service qu’on n’utilise pas?

– LE PORTABLE : Éteignez le la nuit. Quand vous êtes à la terrasse avec votre cops. Quand vous êtes avec ces personnes dont vous appréciez la présence.
Perso il n’y a rien qui me gonfle plus qu’être en compagnie d’une cops à prendre un café en terrasse et la regarder passer une heure au tél avec quelqu’un d’autre à raconter sa life. Tu as juste l’air… l’air d’une conne en fait!  Je pense à une nana en particulier qui dormait presque avec son oreillette. Elle était du genre aussi à me bloquer ma matinée en m’appelant alors que je la voyais tous les jours. Ce genre de personne qui fait son monologue puis raccroche plusieurs heures plus tard sans même t’avoir demandé comment tu vas. Celle-là, évidemment, au bout d’un moment, j’ai dû la virer de mon entourage et bloquer son numéro. Parce que oui, mesdames messieurs, certes on vous aime et ce qui vous arrive nous concerne mais m… l’amitié c’est à double sens! Check Mag!

Si vous n’êtes pas prêt(e) à quelques changements, vous n’êtes peut-être pas prêt(e) à accepter votre sérénité…


Poster un commentaire

Le dressing

Les beaux jours pointant le nez, et de repos ce week-end, je vais prendre une ou deux heures pour effectuer le tri de mon armoire (avant de me consacrer à mon instant chouchou).

Il est toujours bon, même en mode de vie minimaliste, de refaire le point sur ce que l’on possède. Parce que si mon mot d’ordre est « peu mais d’excellente qualité », coté fringues, navigant entre 2 tailles, j’évite d’acheter trop cher… Et du coup, mes vêtements n’ont pas une durée de vie extraordinaire… Surtout que coté style, mon coeur balance entre plusieurs…

Il va d’ailleurs falloir que je fasse des choix, par rapport à mon mode de vie et ma morpho (je vous arrête de suite, je ne suis pas relookeuse même si j’adorerais ça).

Armée d’un papier et un crayon, un sac pour jeter, un autre pour donner et un dernier pour du DIY couture.

ON SORT TOUT DE L’ARMOIRE

C’est plus facile ensuite pour trier et ranger. Oui cela peut être le gros bazar dans la pièce de certain(e)s mais c’est utile pour y voir clair…

ON TRIE

Ce qu’on n’aime plus
Ce qui ne nous va pas (sans se voiler la face)
Ce qui est usé
Ce que l’on a en plusieurs exemplaires (roooh! j’en avais déjà un comme ça) hum…

ON RÉFLÉCHIT

Sur le tas de fringues que vous avez gardé :
Combien de pantalons, t-shirts, chemises… ai-je vraiment besoin de tout ça?
Cela peut jouer aussi en fonction de votre profession. Quand j’étais dans l’immobilier, il me fallait beaucoup de tailleurs, chaussures à talons… Aujourd’hui j’ai ce souci en moins puisque j’ai un uniforme…
Petit truc si vous êtes dans le cas des tailleurs : Créer des kits couleurs veste, robe, jupe, pantalon de la même gamme. Ensuite tout est question d’accessoires. Cela donne pas mal de possibilités. Procurez-vous le livre « la very stylish girl ». Perso, ça m’a pas mal aidée.

Si cela peut vous donner une idée, dans mon cas perso :
– A la maison : Sitôt rentrée chez moi c’est cool Raoul, pour « économiser » mes jolies fringues et aussi pour mon petit confort. Ça ne veut pas dire non plus ressembler à un Bidochon, j’ai profité de grosses soldes pour acheter un joli pyjama bien girly (que limite séparément je pourrais sortir avec!) et un gilet polaire (le tout pour moins de 15€)

– T-shirts, tops : J’en ai une tonne plutôt défraîchis (le souci des 1er prix) : je garde les 5 moins abîmés pour mettre au boulot sous ma tenue et je vais me mettre à la quête de tops de meilleure qualité mais pas au prix fort (rester en alerte sur les ventes privées et les types La Redoute en promo sur le net). Je fouine d’abord dans les occasions (type vide-dressing). Les tops sont le meilleur moyen de varier ses tenues quand on a le minimum pour le bas (jupes, pantalons) avec des couleurs et formes différentes. Je jette au fur et à mesure que je rachète.

– Pour le bas : Gniiiii j’avoue être très jeans seulement idem, j’ai eu la bêtise de privilégier le prix à la bonne coupe et sur la dizaine que je dois avoir, je n’en mets que 2. J’avoue aussi détester les tailles basses, je ne suis pas à l’aise et avec mon cul plat, je passe mon temps à le remonter. Ça me gave. (je ne travaille pas assez mes fessiers, j’en suis consciente). Idem, je vais partir à la quête de jeans : 1 bleu brut, 1 bleu bleached, 1 noir, 1 blanc.

– L’été : L’avantage de vivre dans le Sud, c’est que je n’ai besoin que de robes!

EN RÉSUMÉ

– Je vire le moche, ce qui ne me va pas, ce que je ne mets jamais
– Je réfléchis posément à ce qui me manque

QUELQUES TRUCS

– Les vêtements en bon état : je les revends et me fais une cagnotte
– Les chaussettes : je n’achète que des lots en noir
– J’ai 2 paires de boucles d’oreilles mais du bijoutier que j’ai demandé en cadeau : une paire de créoles pour tous les jours, de jolis pendants pour les soirées. Idem pour les bracelets et colliers.
– Pour réaliser si je mets ou non un vêtement : je pose le cintre, crochet vers moi. Une fois mis et lavé je le range, crochet dans l’autre sens. Si dans 6 mois des crochets sont toujours vers moi, je m’en débarrasse.
– A part les tops, je prends des pièces de couleurs basiques, je joue sur les accessoires : foulards, broches, ceintures… (ainsi que sur la coiffure) Le tout rangé soigneusement dans une boite prévue à cet effet.
– 2 sacs : un bandoulière pour les virées, l’autre de taille moyenne pour tous les jours
– Avant d’acheter du neuf, je privilégie les occasions ou les échanges avec les copines….

N’hésitez pas à soumettre vos trucs et


Poster un commentaire

Faire le vide dans son chez soi

Aujourd’hui, je m’attaque à ce qui peut s’avérer être un énorme morceau : Faire le vide chez soi.

La solution la plus simple serait peut être de déménager pour un logement beaucoup plus petit pour n’avoir d’autre choix que trier et se parer à l’essentiel. Ah carrément? Ceci dit, vous y viendrez peut être par la suite…

Dois-je en expliquer le principe? Par acquis de conscience, avec un petit sourire, on y va :

– POURQUOI PASSER AU MINIMALISME?

Perso, déjà toute petite, ma mamy me disait toujours « Si c’est le bordel dans ta chambre, c’est que c’est le bordel dans ta tête! » Ce n’est que plus tard que j’ai réalisé à quel point elle avait raison (et à quel point j’étais bordélique aussi).

Réflexion : Si vous êtes genre bordélique (on peut être bordélique mais propre on est d’accord), vous n’avez d’autre choix que devoir ranger à fond parce que vous recevez vos amis et vous avez encore un minimum d’amour propre pour ne pas leur faire subir votre capharnaüm. Une fois votre casa nickel, soyez francs, on ne se sent pas mieux?

Réflexion #2 : Lors justement de ce rangement, ne vous mentez pas, vous vous souveniez avoir acheté tel ou tel bidule ramasse-poussière? Nan? Vous pensez quoi alors?

Réflexion #3 : Vous vous êtes sûrement déjà posé cette question « S’il y a un incendie chez moi, je sauve quoi? » Bien évidemment à part les membres de la famille et nos amis les animaux? Perso j’ai répondu les photos. Et vous?
Donc tout le reste, vous êtes d’accord, même si bien sûr ça fait mal au coeur, vous êtes conscient que le matériel n’est pas indispensable…

Réflexion #4 : Vous n’en avez pas ras le bol de tout ce temps passé à dépoussiérer pièce par pièce chaque bibelot, chaque chose, qui ne vous sert à rien à part y jeter un oeil de temps en temps?

Réflexion #5 : Dans votre dressing, cuisine, salle de bains… Combien de fois, êtes vous resté planté là à vous demander que choisir, où cela peut-il être rangé, que faire…?

Je peux continuer longtemps comme cela mais je suis sûre que vous savez où je veux en venir…

– COMMENT PASSER A L’ESSENTIEL?

Essentiel… minimalisme, ça se rejoint. Déjà on y va tranquille! On s’organise.

– On s’attaque à une pièce à la fois voire, si par exemple vous n’avez que deux heures devant vous, un meuble seulement. On ne passe pas d’un intérieur chargé à un intérieur minimaliste en une journée (à moins que vous y étiez déjà très très proche)

Prenons un exemple (mais valable pour chaque partie de la casa) : la salle de bains

– Je trie : Produits périmés, ouverts depuis trop longtemps, qu’on n’aime pas, qu’on ne se sert pas bref aucune utilité. Vous avez le choix entre les donner s’ils sont encore bons, les jeter (on pense au recyclage merci).

– Le linge de toilette : Vous êtes 2 à la maison. C’est vraiment utile d’avoir 30 serviettes de formes tailles couleurs différentes? Vous ne recevez jamais faute de place ou mode de vie? Gardez 2 sets de serviettes par personne et éventuellement 1 set pour un invité que vous rangez dans une boite (inutile de laisser traîner)

Ce n’est pas compliqué en fait, il s’agit de bon sens. Il suffit de ne pas se mentir à soi-même et ne pas avoir peur de se débarrasser de ce qui ne nous sert pas.
Et ne me sortez pas la fausse excuse à savoir « Hé je l’ai payé, je ne vais pas le jeter! » Ok d’accord mais de toute manière, vous ne l’utilisez pas, c’est pourri… Le gâchis ce n’est pas en le jetant, c’était en passant à la caisse hein?

Nous sommes ici dans les grandes lignes, je tâcherai de vous guider ou vous partager ma façon de faire pour les différentes pièces.

– NE PAS RETOURNER DANS L’ACCUMULATION

Il s’avère très souvent que, cerveau lessivé par notre société de consommation, on peut céder très vite et inconsciemment à la tentation de remplir à nouveau. C’est un travail sur soi à effectuer.
Un petit réflexe à acquérir : Si j’ai envie d’acheter un trucmuche? Je ne passe pas direct à la caisse, je l’inscris dans un bloc note sur mon portable. Dans 90% des cas, vous allez retomber dessus par hasard en vous disant « Ah oui tiens, j’avais oublié! ».

Si vous êtes un acheteur compulsif dans le grand sens du terme, je ne suis pas convaincue d’avoir les épaules assez larges pour parvenir à vous « guérir », j’aurais envie de vous conseiller de rejoindre un groupe de soutien, les maux peuvent être plus profonds qu’il n’y parait. Mais si vous en avez conscience, vous avez déjà fait un grand pas. J’ai connu cette période. Il m’a fallu du temps pour comprendre que je compensais un manque « affectif ». Pour la petite histoire (et sans rentrer dans les détails) J’ai eu ces pulsions d’achats lorsque mes grands-parents, qui m’ont élevée, sont partis pour un monde meilleur et me suis retrouvée sans famille peu avant ma majorité. J’ai comblé ainsi mais je ne me sentais pas mieux pour autant. C’est en tombant sur des livres que je me suis auto-analysée et il m’a fallu pas mal de temps pour mettre le doigt sur mon mal, en prendre réellement conscience et surtout avoir le courage de changer. C’était dans cette période où je gagnais très très bien ma vie dans l’immobilier et que j’ai décidé de changer de voie professionnelle, non pas en fonction du revenu mais en fonction de ce que cela peut m’apporter personnellement. Quand je me demande ce que j’ai fait de tout cet argent, je suis incapable de répondre. Je ne me suis offert aucun voyage, je n’ai jamais acheté une voiture neuve et pourtant il y a des mois où j’aurais pu le faire au comptant. J’ai « dépanné des amis », distribué à tout va, acquis des merdes en tout genre… Mais je ne me sentais pas mieux pour autant. J’ai réalisé que ça ne me rendrait jamais mes êtres chers. Je n’ai acquis aucun souvenir de lieux mémorables, aucune photo de bons moments, je n’ai depuis ma reconversion aucun contact avec ces personnes fréquentées à l’époque. Parce que primo, ce n’était pas de l’amitié, je ne comptais pas pour eux autant que mon porte-monnaie, je n’étais que leur ressource financière et deuxio, j’ai fait aussi du minimalisme dans mes relations (je me suis facilité la tâche en quittant la capitale)

L’AMITIÉ NE S’ACHÈTE PAS. Prenez-en conscience! Ceci est mon cas perso mais il y a différents moyens d’expliquer cette pulsion.


Poster un commentaire

Introduction sur le minimalisme

Le mot signifie peu mais le sujet est très vaste!

C’est pour moi un exercice de mode de vie qui a le mérite de torturer positivement mes méninges et qui m’apporte beaucoup dans mon confort de vie…

Il s’est intégré dans ma vie alors que je suis passée de l’immobilier à personnel soignant. Mon niveau de vie (financier donc) a considérablement baissé et c’est un choix.

Adepte de livres du type PNL, je suis tombée sur les livres de Dominique Loreau et cela m’a confortée dans le choix de mon nouveau mode de vie.

Le 1er que j’ai lu était « L’art de l’essentiel ». Je l’ai dévoré en une journée et rien qu’à la lecture, je me suis sentie… comme libérée!

Le principe est simple : Avoir peu, mais de qualité, et juste l’essentiel.

On regarde autour de soi et on réalise le nombre incalculable de ramasse poussières, d’objets inutiles qui nous pourrissent l’espace et la vie!.

J’ai donc fait ce nettoyage par le vide mais attention, on peut retomber très vite dans un nouvel encombrement!

Plutôt que de me lancer dans de grands discours, je vous invite à découvrir les livres de Dominique Loreau. En ce qui me concerne, je ferai des articles par ci par là avec des exemples qui montreront que je suis autant (voire plus) épanouie par ce mode de vie que l’ancien.

Des petits trucs à droite à gauche pour économiser du temps, de l’argent, de l’espace…