Retour de Paris.. Alors?

Poster un commentaire

notre dame

Bien le bonjour!

Alors oui, je suis rentrée lundi mais j’ai enchaîné 2 nuits au boulot derrière donc il est assez compliqué d’écrire mes articles quand les idées jaillissent et en ce moment j’ai pas mal de choses à dire…

Bon alors ce week-end à Paris? Ce retour aux sources? Je me dois de passer en revue mes bourdes pour ne pas avoir à les refaire et les bons points.

Les moins :

  • Le transport Nice-Paris : J’ai payé plus de 300€ (pour 2) et franchement je trouve que les nerfs sont mis à rude épreuve. Entre le temps d’attente pour embarquer, le contrôle (d’ailleurs bonjour la différence entre Nice et Orly : Le premier devrait prendre exemple sur le deuxième, ils vous parlent comme des merdes, pas souriants…) puis la liaison Orlybus… Tout ça revient bien cher coté finance et temps. J’avais vu, un peu trop tard, le prix pour le train de nuit Nice-Paris (environ 80€). Double avantage (voire triple) : Le prix, le fait qu’en le prenant le vendredi soir, tu arrives le samedi matin, tu ne prends qu’une nuit d’hôtel au lieu de 3, tu embarques ce que tu veux sans avoir à subir un contrôle (ok c’est leur boulot et notre sécurité mais il y a des façons de faire, ou alors j’ai une tête de terroriste…), tu repars tranquilou le dimanche soir…
  • Le gros souci que j’ai eu est de partir en mode Parisienne et non touriste... J’ai mal jaugé mon temps et l’idée de tout faire à pied comme quand j’y habitais n’était pas adaptée. En plus, j’ai perdu le sens de l’orientation donc j’ai gâché pas mal de temps… J’ai finalement décidé de prendre le métro mais un peu tard…
  • Mes chaussures : j’ai toujours été confortable dedans mais… jamais marché des heures entières avec… J’ai souffert le martyr (et toujours 2 jours après le retour!) La prochaine fois ce sera baskets!
  • L’hôtel : même si à la base je ne suis pas trop regardante, j’avoue que je ne m’attendais pas à cela. Les WC en commun dégueulasses et pas faits tous les jours. La douche je n’ai même pas osé tester. Le tapage nocturne des autres résidents qui gueulent, foutent le bordel, se croient en discothèque. L’alarme incendie qui a retenti à 2h du mat’ et les protocoles dans cette situation absents… (portes coupe-feux bloquées, ouvertes par des bouts de bois, le mec de la réception pas pressé de voir d’où ça vient…). La femme de ménage ne doit pas être éreintée par le boulot purée! Aucun passage dans la chambre pendant les 3 jours (preuve avec la poubelle). Les oreillers puaient la sueur (beurk!). Bref, même si je ne compte pas mettre des fortunes dans l’hébergement, je mettrai un peu plus cher quand même..)
  • Ne pas avoir vérifié les horaires d’ouverture des restos, lieux de visite : Je n’ai pas pu me rendre au passage Brady par exemple, c’est fermé le dimanche et je l’avais programmé ce jour-là.

Les plus : (cliquez sur les liens, c’est mieux que de grands discours…)

  • La visite guidée du studio d’YSL et le chouette moment on l’on a croisé Moujik, son chien ainsi que la sympathie de notre guide.
  • Le musée Guimet : je ne savais plus où poser mes yeux! (Bon à savoir : votre billet d’entrée est valable toute la journée, vous pouvez y retourner autant de fois que vous voulez dans cette même journée!)
  • Le Café de Flore (qui était un des cafés préférés de Camus). Décor typique, le chocolat chaud est à tomber, le serveur est… très charmant
  • Le quartier de la Chapelle : Ami(e)s fans de Bollywood et de l’Inde, ce quartier est pour vous! Et les restos sont franchement pas chers et délicieux (28€ pour 3)
  • La Ganesha Sweets : Dans le quartier de la Chapelle : gâteaux indiens à 1€, une tuerie!
  • Notre Dame : Là je vous fais un article pour vous parler de Mr Christian
  • Le Champs de Mars : Rien de tel quand le soleil est au rendez-vous! J’y ai passé ma fin d’après-midi dimanche, seule sur un banc à regarder les enfants jouer, les amoureux main dans la main… C’est là où j’ai vraiment retrouvé ce sentiment de Parisienne. J’ai été ensuite rejointe, nous avons mangé des frites, attendu la tombée de la nuit pour voir la Tour Eiffel s’illuminer… comme si c’était la première fois que je la voyais.
  • Le Starbucks de St Lazare : Il ne paye pas de mines mais j’adorais m’y réfugier devant un caramel macchiato venti. J’ai kiffé aussi retrouver cet endroit.
  • La promenade le long du canal St Martin

Je n’ai pas eu le temps d’aller :

Mais bon, après plusieurs années sans revoir ma capitale, j’avoue avoir repris du poil de la bête et me suis souvenu de qui j’étais à l’époque : une nana avec la niac, qui avait confiance en elle, ne se laissait pas aller, bougeait… Ca vient de me donner un réel coup de pied au c.. pour reprendre ma vie en main!

Je vous prépare un petit diaporama des photos prises

Bibi

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s