Le dressing

Poster un commentaire

Les beaux jours pointant le nez, et de repos ce week-end, je vais prendre une ou deux heures pour effectuer le tri de mon armoire (avant de me consacrer à mon instant chouchou).

Il est toujours bon, même en mode de vie minimaliste, de refaire le point sur ce que l’on possède. Parce que si mon mot d’ordre est « peu mais d’excellente qualité », coté fringues, navigant entre 2 tailles, j’évite d’acheter trop cher… Et du coup, mes vêtements n’ont pas une durée de vie extraordinaire… Surtout que coté style, mon coeur balance entre plusieurs…

Il va d’ailleurs falloir que je fasse des choix, par rapport à mon mode de vie et ma morpho (je vous arrête de suite, je ne suis pas relookeuse même si j’adorerais ça).

Armée d’un papier et un crayon, un sac pour jeter, un autre pour donner et un dernier pour du DIY couture.

ON SORT TOUT DE L’ARMOIRE

C’est plus facile ensuite pour trier et ranger. Oui cela peut être le gros bazar dans la pièce de certain(e)s mais c’est utile pour y voir clair…

ON TRIE

Ce qu’on n’aime plus
Ce qui ne nous va pas (sans se voiler la face)
Ce qui est usé
Ce que l’on a en plusieurs exemplaires (roooh! j’en avais déjà un comme ça) hum…

ON RÉFLÉCHIT

Sur le tas de fringues que vous avez gardé :
Combien de pantalons, t-shirts, chemises… ai-je vraiment besoin de tout ça?
Cela peut jouer aussi en fonction de votre profession. Quand j’étais dans l’immobilier, il me fallait beaucoup de tailleurs, chaussures à talons… Aujourd’hui j’ai ce souci en moins puisque j’ai un uniforme…
Petit truc si vous êtes dans le cas des tailleurs : Créer des kits couleurs veste, robe, jupe, pantalon de la même gamme. Ensuite tout est question d’accessoires. Cela donne pas mal de possibilités. Procurez-vous le livre « la very stylish girl ». Perso, ça m’a pas mal aidée.

Si cela peut vous donner une idée, dans mon cas perso :
– A la maison : Sitôt rentrée chez moi c’est cool Raoul, pour « économiser » mes jolies fringues et aussi pour mon petit confort. Ça ne veut pas dire non plus ressembler à un Bidochon, j’ai profité de grosses soldes pour acheter un joli pyjama bien girly (que limite séparément je pourrais sortir avec!) et un gilet polaire (le tout pour moins de 15€)

– T-shirts, tops : J’en ai une tonne plutôt défraîchis (le souci des 1er prix) : je garde les 5 moins abîmés pour mettre au boulot sous ma tenue et je vais me mettre à la quête de tops de meilleure qualité mais pas au prix fort (rester en alerte sur les ventes privées et les types La Redoute en promo sur le net). Je fouine d’abord dans les occasions (type vide-dressing). Les tops sont le meilleur moyen de varier ses tenues quand on a le minimum pour le bas (jupes, pantalons) avec des couleurs et formes différentes. Je jette au fur et à mesure que je rachète.

– Pour le bas : Gniiiii j’avoue être très jeans seulement idem, j’ai eu la bêtise de privilégier le prix à la bonne coupe et sur la dizaine que je dois avoir, je n’en mets que 2. J’avoue aussi détester les tailles basses, je ne suis pas à l’aise et avec mon cul plat, je passe mon temps à le remonter. Ça me gave. (je ne travaille pas assez mes fessiers, j’en suis consciente). Idem, je vais partir à la quête de jeans : 1 bleu brut, 1 bleu bleached, 1 noir, 1 blanc.

– L’été : L’avantage de vivre dans le Sud, c’est que je n’ai besoin que de robes!

EN RÉSUMÉ

– Je vire le moche, ce qui ne me va pas, ce que je ne mets jamais
– Je réfléchis posément à ce qui me manque

QUELQUES TRUCS

– Les vêtements en bon état : je les revends et me fais une cagnotte
– Les chaussettes : je n’achète que des lots en noir
– J’ai 2 paires de boucles d’oreilles mais du bijoutier que j’ai demandé en cadeau : une paire de créoles pour tous les jours, de jolis pendants pour les soirées. Idem pour les bracelets et colliers.
– Pour réaliser si je mets ou non un vêtement : je pose le cintre, crochet vers moi. Une fois mis et lavé je le range, crochet dans l’autre sens. Si dans 6 mois des crochets sont toujours vers moi, je m’en débarrasse.
– A part les tops, je prends des pièces de couleurs basiques, je joue sur les accessoires : foulards, broches, ceintures… (ainsi que sur la coiffure) Le tout rangé soigneusement dans une boite prévue à cet effet.
– 2 sacs : un bandoulière pour les virées, l’autre de taille moyenne pour tous les jours
– Avant d’acheter du neuf, je privilégie les occasions ou les échanges avec les copines….

N’hésitez pas à soumettre vos trucs et

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s